Compétition National 2013 – Marche-en-Famenne

Pour voir sanglier je ne devrais pas me passer à Marche-en-Famenne, parce qu’ils sont tout aussi bon de voir quelques kilomètres de ma porte. La même chose peut être dit à propos des réservistes. Mais à l’occasion du Compétition National de la Réserve et de cette population est concentrée en un seul endroit; et cette année c’était situé en Marche-en-Famenne, hébergé par l’Chasseurs Ardennais.

Dans le premier une telle concurrence signifie pour moi afin de voir beaucoup de visages familiers. Comme dans les couloirs est parfois murmura: «Ce sont toujours les mêmes personnes que vous rencontrez.”

Le «active» est sous réserve interétatique aussi devenir une clique plutôt sélective. En outre, tout le monde a aussi une assez remplir multiplexé ou son rôle particulier dans la défense. Car il est une pratique «générale» ou de la concurrence pour l’ensemble, est pas de la petite bière. Sous l’endroit même uniforme est une grande diversité de spécialistes cachés. Cela a ses conséquences.

Mon travail consiste à expert des victimes »de malmener» … pour la simulation, bien sûr. Il est plus un art qu’une science, mais la formation de base avant que je sois à la Défense. Après cela, il est principalement de l’expérience professionnelle dans le domaine du soin des plaies, combinée avec une certaine créativité innée, qui assurent qu’il ya de belles choses peuvent être faites. Comme la gamme d’artistes de maquillage de la Défense est apparemment assez limitée, je peux entrer en jeu à nouveau (bien que cette année, on m’a demandé si je sais que d’autres candidats;! Oups).

Le procès Medic, où je peux contribuer consiste tradition annuelle d’un (armée) patrouille – Etat qui se termine par un drame. Cette fois, il est au sujet d’une explosion inattendue qui sont multiples victimes. Les competitoren doivent montrer leurs compétences dans le domaine de la protection personnelle ainsi que dans la stabilisation et le conditionnement du blessé. Pour compliquer les choses ce qui vient également jouer un terroriste sournois. …

Mes simulants jouent leur exquise; et il me semble que les competitoren approchent l’exercice avec beaucoup de sérieux. Donc, je sais la note de réserve: l’enthousiasme et le dévouement sans bornes. Il ne l’a jamais fait défaut.

Étant donné les nombreux «spécialistes» dans le domaine, je suis toujours un peu inquiet de l’approche fragmentée de ce type d’exercice. Le procès Medic sera inséré à l’autre en fonction de la spécialité médicale; mais que dire de la section -response sur la violence terroriste? Sécuriser le périmètre? … Cela ne veut pas domaine d’expertise «notre»!

Peut-être que nous devrions envisager à l’avenir une plus grande intégration à propos des spécialisations dont nous disposons, et tout le monde «sa» chose spécifique allons faire. Un collègue m’a donné l’idée brillante passe, pour construire l’ensemble de l’exercice comme une séquence d’événements au cours d’une patrouille / mission où tout provient d’un scénario continue: patrouille à pied, incident, approche médicale, complication juridique, environnement dangereux (mines), le contact avec d’autres cultures … Avec un peu de créativité pourraient être là pour construire quelque chose de beau, loin du concept traditionnel poin-à-point.

Oui, il ya encore matière grise et de l’enthousiasme dans la réserve!

(Texte: Didier Vz)

Leave a Reply